Résidence : Asile Club




du 15 au 27 mai 2017
Collectif Balle Perdue en lien avec la MECS Le Sentier du Bleymard

Lauréate du dispositif « découverte » lors du festival 2016 de Ramonville, cette jeune compagnie tout droit sortie de la promotion 2015 de la FAIAR (Formation Avancée et Itinérante en Arts de la Rue), propose un spectacle original et ultra-sensible sur la question des migrations et sur le rapport d’une génération (les trentenaires) à la société, un rapport acerbe et désabusé mais toutefois empli d’espoir.

Le texte d’Asile Club fait écho à la parole de Hassan David, jeune ivoirien, qui après des mois de traversée, s’est retrouve coincé en haut d’une frontière de barbelés. Avant de descendre, Hassan s’est lancé dans une bravoure de la dernière chance : se raconter. Une parole de résistance d’un Homme à hauteur du Monde.

Marlène Llop s’empare alors de ce sujet et commande un texte à Manu Berk, avec le parti pris de retourner la caméra sur leurs propres interrogations : Dans l’explosion du monde, qui suis-je ? qui sommes-nous ? quels sont nos refuges et nos propres fusées de détresses ? comment la lucidité peut-elle passer de 10 000 morts sous la mer à une pub pour le ketchup ? pourquoi suis-je devenu moi-même le Big Brother de l’Autre ? Vaut-il mieux déplacer l’impuissance du monde dans le rire ou dans les larmes ?

Entre théâtre et poésie, Asile Club se déploie en chapitres, comme des évangiles profanes et anarchiques, qui sont autant de fragments des flux et migrations dans le monde aujourd’hui. La proposition est orchestrée comme une partition visuelle et musicale avec 3 comédiens, 1 musicien et 1 paysage. Chaque paysage vient donner la couleur finale au spectacle qui s’imprègne du lieu , de ceux qui l’habitent et le traversent.

Silence. Ciel ouvert.
Asile Club est un flash de propagande poétique.
Ici, le travail consistera en une résidence de 10 jours en amont du Festi’val d’Olt, avec l’implication des jeunes Mineurs étrangers accueillis au sein de la MECS Le Sentier du Bleymard, l’occasion de croiser les regards et de tenter l’écriture d’un chapitre ensemble.

Le spectacle sera joué dans le cadre du Festi’val d’Olt entre le 25 et le 27 mai 2017.

Résidence en partenariat avec l’Atelline dans le cadre de la Diagonale – Réseau Languedoc-Roussillon pour la création dans l’espace public.

Résidence de création

Le Bleymard