REVIV’OLT

DANS L’ANTRE DU FESTI’VAL D’OLT

Soirée de concerts

VENDREDI 20 NOVEMBRE • À PARTIR DE 19H00
THÉÂTRE DE BAGNOLS-LES-BAINS

Tarif : 15€ / 10€ Bar & Restauration sur place

Cette année, il n’y a pas eu de Festi’val d’Olt…
Mais on ne pouvait pas attendre l’année prochaine pour vous proposer une belle soirée de retrouvailles, et surtout pour vous faire découvrir trois groupes qui auraient dû jouer sous nos chapiteaux au Bleymard en mai dernier.
Trois groupes et pas des moindres : De la Crau, La Jungle & Tracteur.
Et parce que le Festi’val d’Olt, on ne le fait jamais seul, ce sont nos amis des Gens de La Soupe qui vous proposeront à manger sur place.
N’oubliez pas de réserver rapidement pour cette soirée de retrouvailles et de découvertes musicales qui promet d’être mémorable !

DE LA CRAU
POST FOLK

De La Crau ou la voix géniale d’un chant psychotropique.

Derrière une langue provençale indomptable, sa musique aux transes rythmiques et aux riffs électriques déjoue les traditions sans jamais regarder en arrière.
Les trois musiciens de De La Crau ont imaginé la bande-son de leur périple. Ils sont partis d’un chant qui éventre les cieux, auquel répondent en puissance et en poésie la contrebasse, les percussions et le déchaînement extatique de la mandole.

▸ Les écouter sur SOUNDCLOUD / ▸ Leur page Facebook

LA JUNGLE
TECHNO / TRANSE ROCK

La Jungle, c’est de la techno à guitare, du noise-rock pour amoureux de boite de nuit, du math-rock pour toute la famille, sauvage et effrontément dansant.

D’un côté, une batterie dépouillée se révèle être une attaquante plutôt efficace une fois sur le front. De l’autre, une guitare et un casio pour gamin se serrent les coudes pour provoquer une formidable déflagration canalisée à coups de BPM et d’onomatopées. Une frénésie chevaleresque à la limite de l’électro, qui fleure bon le mélange des sueurs, les chants tribaux et l’enjaillement collectif.

Welcome to the… Trance !

▸ Leur site internet / ▸ Voir leur live au ARTE CONCERT FESTIVAL

TRACTEUR
WORLD NOÏSE

Musique rotative à prise de force, Tracteur laboure le bitume et retourne tes coutumes. Dix instruments pour cinq musiciens avec l’énergie d’un rhinocéros en rut et la fraîcheur d’un nouveau sorbet parfum goudron encore fumant du congélateur. C’est de la danse d’amour, un calumet de la guerre et de la liberté de se rouler des tractopelles dans la farine.

Bling Bling Boum. Et en plus il y a de la flûte à bec !